MORGANfache

Reportages/Reports

Actualités/News

Portraits

Multimédia/Motion

Commandes/commissioned work

Infos

Morgan Fache, un artiste talentueux

Morgan Fache est un artiste aux multiples talents. Il est connu en tant que journaliste photographe, mais il travaille aussi sur un projet personnel où il dessine lui-même le portrait d’éminentes personnes. C’est en 2011 qu’il se fait un nom dans le monde de la photographie, après avoir suivi une formation à l’école des métiers de l’information de Paris. Grâce à ses œuvres uniques et sa grande sensibilité par rapport aux problèmes culturels et sociaux laissés par le colonialisme, Morgan Fache est bien apprécié par la presse et les O.N.G. qui le sollicitent régulièrement.

Qui est-il ?

Il est venu au monde en 1981. Avant de passer dans le milieu de la photographie en 2011, il a mené une vie de travailleur social durant laquelle il a travaillé sur des sujets documentaires sur le long terme. Toujours axé sur les questions d’inégalité au sein des communautés. Il lui arrive de retracer l’histoire d’un peuple, comme c’est le cas pour son œuvre « de l’Inde à La Réunion, de l’engagisme à la Liberté », où il retrace l’histoire de la communauté indienne qui a quitté leur pays pour venir s’installer sur l’île de la Réunion. En 2012, il se fait remarquer grâce à série de photos « Les enfants de la vie » au Festival International de Photojournalisme. Sa série « Le Prince de Terre Sainte » de 2013 lui a valu une sélection pour la bourse du talent. Il est désormais membre du collectif Item.

chat

En quoi ces œuvres sont si remarquables ?

Morgan Fache compte à ce jour de nombreuses œuvres qui ont été exposées aux yeux du public. S’il y a une chose qui est sûre, c’est que ces réalisations sont assez captivantes pour toucher un large public. D’ailleurs, l’histoire derrière chaque série et collection est si poignante qu’elle donne une toute autre dimension aux images. Les photographies de Morgan Fache en la magie de transporter le spectateur dans un autre univers en dehors du temps. Et c’est cela qui les rend si spéciales.